PARTAGER

Un professionnel français spécialisé dans la cybersécurité, qui a pour pseudonyme Benkow, a découvert l’existence d’un puissant spambot qui s’est déjà accaparé près de 711 millions d’adresses mails. Le principal objectif est d’accéder aux ordinateurs à partir d’un malware Ursnif pour obtenir toutes les données sur les comptes bancaires des gens. Par rapport aux autres virus malveillants, le logiciel en question détient la possibilité de contourner les filtres antispam. La plupart des adresses mails utilisées par le spambot proviennent des piratages de données sur les comptes LinkedIn et Badoo. Les vols d’information ont permis d’avoir accès à des comptes mails avec les mots de passe ainsi que des ports utilisateurs et des adresses SMTP. Une fois que la connexion est un succès, le logiciel parvient à piéger des millions de messageries électroniques et infecter des milliers d’ordinateurs sous Windows. Il pourra facilement introduire le malware Ursnif pour accéder à certains comptes en banque.

Le système d’infiltration du spambot

À travers les comptes mails volés, le spambot réussit à introduire un malware caché qui s’active dès que la victime consulte son mail. De plus, le hacker arrive à avoir l’adresse IP et l’identification de l’OS de l’ordinateur. Lorsque l’Ursnif parvient à pénétrer le système, il devient facile d’effectuer des mouvements sur un compte bancaire sans que le propriétaire ne doute de rien. En ce moment, plus de 100 000 PC sont déjà infectés dans le monde. Tout le monde doit être extrêmement vigilant face à cet énorme spambot.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here