PARTAGER

Beaucoup d’entreprises ont été victimes de cyberattaque, notamment Renault ou encore Fedex compte qui est parmi les cibles des ransomwares. Wannacry connu aussi sous le nom de Wannacrypt a toujours été célèbre pour pirater les ordinateurs des gens. En effet, le ransomware bloque tous les dossiers de notre PC et requiert des compensations en échange des clés qui permettent de débloquer le système. Les rançons exigées s’élèvent à 300 dollars en bitcoin. On estime que les hackers ont déjà infiltré des milliers de PC dans de nombreux pays différents. Le leader du groupe se fait appeler Lazarus et il est originaire de Corée du Nord. Les bitcoins ont été aperçus sur trois comptes. Depuis le 12 mai 2017, les comptes en question sont inactifs et aucune nouvelle rançon n’a été enregistrée. Toutefois, les trois comptes ont été transférés et la somme d’argent restant a été convertie.

Wannacry sort de l’ombre

Le malware de Wannacry contamine tous les PC afin de réclamer une rançon sous forme de bitcoin. Le ransomware est poursuivi par les forces de l’ordre, mais l’identité des hackers responsables n’est pas encore découverte. Les détenteurs des fonds songent toujours à continuer leurs actions malveillantes et à sortir de l’ombre. Ils récupèrent les rançons de leurs butins s’élevant à 140 000 dollars. La société anglaise Elliptic a affirmé qu’elle travaille déjà avec les autorités pour chercher les hackers. Un expert en cybersécurité a expliqué que les responsables du ransomware Wannacry essayeront de trouver des moyens pour blanchir l’argent, même avec l’existence de la blockchain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here