PARTAGER

La présence d’un processeur de vision informatisée (VPU) est indispensable dans le fonctionnement de nombreux objets et matériel high-tech. Intel entend révolutionner le domaine en proposant une version assurément puissante. Les équipements et supports technologiques de demain se doteront du Myriad X.

Une performance décuplée

Le fait que l’annonce de la sortie du Myriad X arrive juste après le rachat de Movidius et de son VPU Myriad 2 n’est pas une coïncidence. Intel s’est, en effet, servi de cette acquisition pour réinventer ses processeurs destinés aux applications de vision informatisée avancées. L’enseigne veut surtout améliorer la performance des supports qui serviront au niveau de sa technologie 3D RealSense sur les applications de réalité augmentée et virtuelle. D’après les fabricants, le Myriad X dispose d’une capacité de traitement de 4 milliers de milliards d’opérations par seconde et peut s’adapter à une connexion directe de 8 capteurs RGB haute résolution.

Une puce axée sur le « deep learning »

Avec son VPU Myriad X, Intel veut avoir une longueur d’avance face à l’usage massif des équipements autonomes dans les années à venir. Le processeur permettra, en effet, aux matériels d’interagir avec des contextes changeants. Ce qui signifie que les supports dotés de cette puce pourront comprendre et apprendre de l’environnement dans lequel ils sont utilisés. Le concept du deep learning concernera les caméras, les drones, les équipements domotiques ainsi que les casques de réalité virtuelle et augmentée qui vont révolutionner le quotidien des utilisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here